Un nouveau souffle pour Séné choisit

Bien entendu nous savons tous que le maire actuel, Luc Foucault, ne se représente pas. C’est son choix, et quelle que soit notre opinion politique, force est de reconnaître qu’un tel mandat est un apostolat et que notre actuel Maire a donné beaucoup de son temps et de son énergie pour Séné. Mais cela ne suffit pas toujours, car il faut orienter les choix et les décisions dans le sens de l’intérêt général. Il désigne Sylvie Sculo comme la personne qui pourrait lui succéder “en continuant à bâtir cette histoire ensemble”. Il situe cette candidate dans sa totale continuité. C’est donc un mandat de trop, celui qu’il faut éviter à tout prix, sous peine de faire de Séné une commune qui ne soit plus au diapason du reste de l’agglomération. Séné deviendrait alors un village gaulois qui résiste à tous les envahisseurs. Mais le “mieux-vivre” des Sinagots est oublié, l’embellissement de la commune est mis de côté. Sous couvert de sourires, de serrements de main, de promesses pas toujours tenues et d’une habile communication, les Sinagots pourraient se laisser prendre.

Et bien NON. Ce mandat qu’espère Sylvie Sculo et qui se présente comme la continuation des 2 précédents ne se fera pas. Notre association s’y opposera fermement. Il faut arrêter sans délai la destruction et le saccage de Séné sous des prétextes idéologiques.

Les présentations ci-dessous vous permettront de comprendre pourquoi il ne faut pas voter Sylvie Sculo le 15 Mars si vous souhaitez le changement.

Nous vous proposerons ensuite notre choix pour le 15 Mars. Lisez cet article jusqu’au bout pour découvrir notre préconisation.

Environnement

Des écoulements nauséabonds directement dans le Golfe, les consommateurs d’huîtres ont pu apprécier. Ce sont des eaux pluviales, mais en amont rien n’est réellement contrôlé. La santé des Sinagots et des touristes est en jeu.

Des sentiers “patrimoniaux” inaugurés avec une communication digne des plus grands: aujourd’hui impraticables et pas entretenus.

Des sentiers côtiers impraticables 8 mois sur 12. Malgré les demandes réitérés de nombreux riverains, les édiles actuels ont refusé de donner une suite favorable. Ce n’est pourtant ni coûteux ni compliqué. Est-ce de l’incurie ? Une volonté délibérée ? La priorité à d’autres objectifs ? Ou encore autre chose ? En tous cas en 12 ans, cette demande simple n’a jamais été satisfaite.

DUKasMReRumska3XpANmxg
BhcKiQC+SPeCzCM1wFldBA

Des bords de côte qui s’effondrent, des barrages mal ou pas assez entretenus. La montée des eaux n’est pas prise en compte.

URBANISME

La ZAC du POULFANC

Un scandale financier sans précédent. Un projet urbanistique qui va coûter plus de 8 millions d’euros à la commune. De nouvelles voies de circulation qui vont accroître les embouteillages pour créer une voie de bus sur 350 mètres et pénaliser les commerces. Une politique de gribouilles idéologues. Création de nouveaux logements dans une densité qui ne se conçoit pas dans une commune paisible du style de Séné.

En contrepartie, pas d’emplois créés, des équipements publics indigents. Par exemple la “Maison des Habitants” qui n’est qu’un Algeco qui accueille un guichet de la CAF.

Il faut que cette opération soit la dernière d’une série. Malheureusement d’autres suivent à Bézidel 1 et 2 et il semble trop tard pour les arrêter.

Et puis la suite pourrait arriver avec le projet suivant: la ZAD du Poulfanc, pour compléter la catastrophe. Il faut laisser des personnes qui ont le sens du bien commun s’occuper de ce projet et refuser de poursuivre l’aventure financière et urbanistique pour retrouver le sens de l’intérêt général.

La ZAC vue d'avion
La Maison des habitants
Un entassement d'immeubles
Des travaux qui n'en finissent plus
q6HuE52QQimBlFfoJJZQxQ
Des sens de circulation qui changent souvent
Exemple d'urbanisme digne du passé

Dans le Bourg

Dans le Bourg, les nouvelles constructions, qui sont des habitats collectifs, jouxtent les pavillons et détruisent ainsi l’intimité de la vie privée. Les trottoirs sont souvent supprimés ce qui nuit à la sécurité.

oD5MfsRoSCG0wO3G8eb9Qw

Zone commerciale du Poulfanc

Locaux disponibles 3

Ce secteur compte plusieurs dizaines de boutiques  ou de magasins fermés. Il est pourtant situé au bord d’une route à grande circulation. Mais faute d’accès commodes et sécurisés, une partie de la zone manque d’attractivité et les professionnels se retirent du fait d’un chiffre d’affaires insuffisant. Les projets manquent de visibilité et d’approbation des habitants

Autres sujets

On pourrait  citer la zone de Kergrippe 3, où, malgré une viabilisation réalisée, aucune entreprise ne s’est installée du fait de contraintes sur le type d’activité.

On pourrait aussi citer le manque d’attractivité financière pour l’installation des jeunes Sinagots, les routes  mal entretenues, des salles collectives non rénovées, l’embellissement de la commune prend du retard avec une arrêt quasi complet de l’effacement des réseaux….

Une construction d’une piste cyclable en doublon alors que d’autres sont fermées ailleurs. Aucune liaison de circulation douce sur la route de Nantes en direction de Theix.

La pose de panneaux photovoltaïques résultant de la disparition de plus d’une vingtaine d’arbres

Les choix financiers ont été en faveur du projet pharaonique de la ZAC du Poulfanc qui n’est d’ailleurs qu’une première étape qui sera obligatoirement suivie par une autre sans doute aussi coûteuse.

Le bilan est lourd et les perspectives le sont également si les Sinagots confient leur destin à Madame Sculo.
Zone de Kergrippe3
KLv5JG+tRn2MpAdXKsDrSg
L'idée est généreuse
LOCs1lYsQ+63LArCkQAZyA
Mais le résultat n'est pas là
xF5Iul4OSHCdFuOGZhMxrw
Des routes mal entretenues
rx9K95rhTRGB9UAiBbCaMQ

Ce que nous proposons

Nous regrettons toujours que notre groupe n’ait pas eu la possibilité de présenter un candidat. Notre programme était prêt depuis longtemps et l’expérience de nos adhérents était connue de tous. Aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous permettre de rester les bras croisés et de regarder les élections se dérouler sans nous.

Aussi, nous considérons que la liste qui présente le programme le plus proche du nôtre est la liste “Une nouvelle dynamique pour Séné” conduite par le jeune Anthony Morel. Comme lui, notre association s’est toujours déclarée apolitique, pouvant rassembler des personnes sans étiquette politique, à condition qu’elles aient envie de se battre pour  l’avenir de Séné et des Sinagots. La plupart des points du programme d’Anthony Morel sont identiques aux nôtres. Quelques différences néanmoins sur la question de la sécurité des personnes et des biens et sur la sécurité routière. Mais nous aurons sans aucun doute la possibilité d’intervenir ultérieurement.

Alors, pour l’avenir de Séné et des Sinagots, pour faire de Séné un véritable partenaire au sein de l’agglomération, nous faisons confiance à Anthony MOREL. Nous vous demandons de voter pour sa liste 

“Une nouvelle dynamique pour Séné”

https://www.facebook.com/watch/anthonymorel2020/

1 réflexion sur “Un nouveau souffle pour Séné choisit”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *