La sécurité des habitants, c'est l'affaire de tous

La sécurité des biens et des personnes

Pour maintenir un climat serein et de sécurité sur le territoire il faut agir sur plusieurs leviers en même temps. Cela passe notamment par :

  • Inciter les habitants des quartiers et des villages à mettre en place des actions de « Participation citoyenne » ou de « voisins solidaires » en liaison/coordination avec la police municipale et la gendarmerie.
  • Réfléchir avec les différents services municipaux une organisation qui incite les jeunes à utiliser les activités culturelles, sportives et de loisirs existantes pour permettre implication dans la vie collective et favoriser la mixité sociale.
  • Rechercher un nouveau local à la Police Municipale.

La sécurité routière

  • Rénover le maximum de voiries problématiques telles que : la route de Moustérian, la rue des écoles, rue de Cadouarn, rue de Bellevue et de Port Anna.
  • Améliorer et renforcer la signalétique (par exemple à certains endroits installation d’indicateurs lumineux de dépassement de vitesse appelés radars pédagogiques)
  • Réaliser sans délai la sécurisation des pistes cyclables et réaliser celles qui n’existent pas. En liaison avec la commune de Theix sécuriser et finaliser la liaison Le Poulfanc/Atlantheix.
  • Renforcer la signalétique « piétons » et éclairer une majorité des passages piétons par des panneaux photovoltaïques.
  • Remettre en état les sentiers et rétablir la spécificité des chemins d’exploitation en liaison avec les professionnels concernés.
  • Mener une réflexion avec la Ville de Vannes sur les solutions à apporter à la circulation de transit pour Séné.
  • Faire bénéficier les Sinagots de système de vélos en libre-service en lien avec le déploiement prévu par l’agglomération.
  • Repenser l’accessibilité de la Presqu’île et notamment son stationnement